· 

Écotourisme - Le Val au coeur d'un projet de Rose Sugar Estate

LA DIVERSIFICATION se poursuit à Rose Belle Sugar Estate (RBSE).  En sus de la production de fleurs et de l’exploitation du centre commercial du Vieux Moulin, la société se penche actuellement sur un projet d’écotourisme.  Celui-ci sera mis en chantier à Le Val dans les semaines à venir.

 

L’objectif est de capitaliser sur le potentiel que représente le tourisme écologique.  Avec la tendance mondiale qui pousse les voyageurs à rechercher l’aventure, les dirigeants de RBSE estiment qu’il y a une belle carte à jouer en valorisant les terres qu’elle possède à Le Val, dans le sud-est de l’île.  «Nous avons à Le Val un paysage verdoyant et surtout une vue panoramique sur le Sud, donnant surtout sur Blue Bay», rappelle fièrement Dineshrao Babajee, General Manager du Rose Belle Sugar Estate Board, pour expliquer le choix de Le Val.

 

Le projet comprend la construction de chalets et devrait inclure des installations permettant la pratique d’activités telles que l’escalade, les sports nautiques, le cyclisme, la pêche, la tyrolienne, le quad et la randonnée.  Les travaux devraient démarrer dans quelques semaines pour s’achever à la fin de 2020.

 

Le terrain identifié pour ce projet fait partie du chassé de Rose  Belle, dans la région de Le Val, et s’étend sur une superficie de 15 arpents.  «Nous avons déjà trouvé un promoteur étranger pour l’exécution de ce projet où RBSE est en joint-venture», indique Dineshrao Babajee.  Le General Manager du Rose Belle Sugar Estate Board explique qu’outre le terrain, l’organisme disposera des parts dans ce projet.  Ce qui est un pas de plus dans la diversification de RBSE afin de la rendre profitable maintenant que les dettes ont été épongées.

 

 

Lors d’une déclaration à Business Magazine, en octobre dernier, le patron de RBSE estimait l’ardoise de la société à environ Rs 80 millions.  Un chiffre en baisse par rapport à un montant de Rs 300 millions en 2016.  

L'iEPA

Approfondissement de l’accord dans treize domaines

 

LES NÉGOCIATIONS sur l’approfondissement interim Economic Partnership Agreement (iEPA) débuteront le 2 octobre.  L’ iEPA, signé en 2009 avec l’Union européenne (UE), comprend trois chapitres, à savoir les volets Accès au marché, le Développement et la Pêche.  L’UE et les États de l’Eastern and Southern Africa (ESA) signataires de l’ iEPA  avaient convenu en 2017 de lancer un processus visant à élargir la portée de l’accord.

 

Un exercice de cadrage ESA-UE a été achevé en mai 2019, fournissant les paramètres permettant d’approfondir l’accord dans treize domaines clés, notamment le commerce des services, l’investissement, la facilitation des échanges et la coopération douanière, les droits de propriété intellectuelle, la politique de concurrence, le développement durable, ainsi que l’examen de certaines des dispositions clés de l’Accord.                      

 

 

SOURCE: BUSINESS MAGAZINE

retraite a maurice

Le site d'information " Retraite-a-Maurice" a été réalisé et est régulièrement actualisé conjointement par le Cabinet de conseil e CONSEIL & ASSISTANCE pour les aspects juridiques et fiscaux , pour la partie conseils et assistance en immobilier par le cabinet conseil immobilier ÉMERAUDE IMMOBILIERIl a été conçu pour répondre aux questions que se posent les candidats à la retraite à l'île Maurice et pour leur donner toutes les informations de manière professionnelle et objective; L'objectif étant d'aider les ressortissants étrangers à la retraite à venir vivre et s'installer à l'île Maurice et passer une retraite agréable.



Nous Suivre

Partager

S'abonner au flux RSS

www.retraite-a-maurice.com Blog Feed

Écotourisme - Le Val au coeur d'un projet de Rose Sugar Estate
>> Lire la suite